Publicités

Les producteurs parlent de nos produits

Avec Balsamo, c’est un gain potentiel de 10 quintaux ou 1 point de protéines ou toute combinaison de ces 2 critères.

Témoignage de Jean-Hilaire
et David Renaudat

« Aujourd’hui, nous pilotons notre fertilisation azotée sur le blé avec précision. Par rapport aux 5 dernières années, notre objectif de rendement est de 85 quintaux. Nos deux dernières années ont été particulièrement bonnes avec en moyenne 86 quintaux en 2014 et 92 quintaux en 2015. Nous utilisons un système de modulation intra parcellaire avec calcul de la réflectance et indice de biomasse au fur et à mesure de l’épandage pour ajuster au mieux nos apports d’azote. En général, nous apportons 55 unités au premier apport (vers le 17 février) et 100 unités au deuxième (vers le 10 mars). Nous utilisons aussi la pince à DFE-Gonflement pour évaluer le potentiel des cultures à floraison. En 2015, la pince nous a indiqué d’ajouter au moins 70 unités en dernier apport. Mais nous avons choisi une autre stratégie. Nous avons apporté 40 unités au sol au 30 avril puis 20 unités au 15 mai en foliaire avec Balsamo. Balsamo, mélangé à la solution azotée, a permis une meilleure assimilation de l’azote. A la récolte, on a obtenu 95 quintaux de moyenne et entre 11,2 et 12,1% de protéines sur les parcelles où l’on a utilisé Balsamo. Par rapport aux bandes témoins que nous avions mises en place, on a obtenu des meilleurs résultats. Et ces résultats sont supérieurs à nos objectifs de départ ! Cette année, nous allons réutiliser Balsamo en fin de cycle pour assurer une bonne absorption des dernières unités quelles
que soient les conditions climatiques. »

Résultats des teneurs en protéines chez messieurs RENAUDAT
avec et sans Balsamo

Témoignage d’Emmanuel Leroux

“Avant un nouvel apport à montaison sur mon blé dur (variété Miradoux), j’ai fait un N-testeur et vu qu’il fallait apporter 110 unités d’azote à la plante. Le 18 avril, j’ai réalisé cet apport de 2 façons différentes pour voir l’efficacité de Balsamo :
1- 60 unités apportées avec la solution azotée 390 en tri-filets
2- 30 unités avec la solution azotée + Balsamo en pulvérisation foliaire”

Une mesure de l’azote des feuilles avec un N-testeur est réalisé le 3 mai et donne les résultats suivants :

“L’application avec Balsamo a été beaucoup plus efficace. Depuis, j’utilise Balsamo sur toutes mes parcelles pour le dernier apport !”

Conseils techniques
d’un responsable agronomique :

« Mes blés souffrent d’un manque d’azote à montaison, alors la pulvérisation de 30U + Balsamo permet de maintenir le statut nutritionnel de la plante et d’attendre le fonctionnement de l’azote du sol. De même, si je travaille en azote liquide, je peux réaliser mon apport qualité avec 30 à 40U + Balsamo du stade DFE à épiaison. Par une amélioration de l’efficience de l’azote, cet apport est équivalent à 50-60U apportées au sol. C’est un gain de protéines pouvant atteindre 0.5 points »

Avec Generate, les sols sont réveillés, les micro-organismes stimulés et les cultures boostées.

Témoignage de Jérôme Charre

« En 2015, J’ai essayé Generate en faisant quelques bandes témoin, notamment sur mes Orges et mes Colzas. Sur mes Colzas, j’ai rapidement observé un meilleur développement là où j’avais appliqué Generate : la différence était flagrante. A la récolte, mon père qui conduit la moissonneuse, m’a appelé car sur une partie des colzas, la machine a bippé beaucoup plus vite que d’habitude pour indiquer qu’elle était pleine à 70%. Il m’a demandé ce que j’avais mis à cet endroit car la différence était impressionnante ! Et il s’est avéré que là où la machine sonnait plus tôt, c’était là où j’avais mis le Generate. J’estime qu’il nous a fait gagner 5-6 quintaux dans les colzas. Pour les orges, je n’ai pas eu le temps de mesurer à la récolte mais je suis certain que le produit a fonctionné. Car, sur une parcelle, derrière l’orge, j’ai semé un colza. Et nous avons passé un drone pour estimer la biomasse et ajuster la fertilisation. Chose incroyable, il y a avait deux fois plus de biomasse sur la bande où avait été appliqué Generate l’année précédente ! On voyait déjà une différence à l’œil nu mais jusqu’à 2 fois plus… Un produit qui est encore efficace la deuxième année, c’est rare ! Aujourd’hui, j’ai généralisé l’application du Generate sur toute mon exploitation. Et, associé à des apports organiques, je pense qu’il est encore plus actif. Je suis sûr que mes rendements vont globalement augmenter cette année grâce à Generate. Ce produit a réveillé mes sols ! »

Témoignage en Vendée

« J’ai appliqué Generate sur ma luzerne après la 1ère coupe et j’ai a vu une nette différence de production par rapport au témoin : elle était plus haute et plus belle. Ma luzerne avait du mal à repartir et Generate l’a bien aidée ! »

Témoignage en Indre-et-Loire

« Les rendements en féveroles ont été assez bons. En trèfle, j’ai pu faire une deuxième coupe en juin et non pas en novembre comme d’habitude grâce à Generate. Je pense avoir récolté plus de 5 tonnes supplémentaires par rapport aux autres années. Maintenant, j’applique Generate tous les ans sur mes légumineuses.»