Publicités

Pourquoi une pulvérisation en fin de cycle ?

  • Pour limiter les risques de la conduite azotée liés à la fin du cycle du blé :
    verse, germination, échaudage,…
  • Pour tirer le meilleur parti, la meilleure rentabilité, du profil climatique le plus important de l’année, celui du mois de juin.
  • Pour finalement prendre les décisions raisonnables en cours de montaison sans perdre sur le potentiel en place.
  • Pour faire une utilisation environnementalement propre de la fertilisation en fin de cycle.

En 2 mois, l’ensemble du tonnage de grains se fabrique. De ce fait, plus l’apport est tardif, mieux l’azote est valorisé en situation d’absorption idéale.

Pourquoi une pulvérisation en fin de cycle ? En résumé, parce qu’ainsi, la météo prend moins d’importance.

Menu
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial